Avant-Propos

En 2018, le Club Humaniste Vivre Ensemble a intégré de manière systématique deux concepts fondamentaux dans son travail : la liberté et le choix.

Tout d’abord, le travail sur « la valorisation des valeurs humaines et de la laïcité » au sein de la jeunesse et de la société ivoirienne par la mise en place de deux types d’activités : des ateliers de sensibilisation aux objectifs et aux missions du Club Humaniste Vivre Ensemble et des animations destinées au public lors d’évènements ou à l’occasion de journées internationales sur les droits de l’homme.

Il est également indispensable de s’adresser à la jeune génération et à lui faire prendre conscience que des militants risquent leur vie tous les jours ou ont été privés de liberté pour leur lutte pour obtenir des droits, défendre la démocratie et contre toutes formes de discriminations. 

Pour sensibiliser la jeunesse, le Club Humaniste Vivre Ensemble a travaillé sur le terrain en organisant des rencontres entre des militants des droits humains et des droits des LGBT pour élaborer des stratégies de sensibilisation de la jeunesse et de la société ivoirienne au respect des droits humains, à l’acceptation de la différence.

Ensuite, le Club Humaniste a mis en place un projet d’accès gratuit à internet pour la jeunesse ivoirienne afin qu’elle se documente sur ce qui se passe en Côte d’Ivoire et partout dans le monde. Se tenir informé de l’actualité est primordial pour remplir son devoir de citoyen. Le Club Humaniste Vivre Ensemble a également lancé une campagne vers ses partenaires, vers des organisations de jeunesse afin de les conscientiser à l’importance d’aller voter lors des élections du 13 octobre 2018.

La liberté de choisir se retrouve aussi dans la vie de chacun, quel que soit l’âge, cela correspond au respect qui permet l’émancipation de chacun.

                       LA SENSIBILISATION

RENCONTRE AVEC DES ORGANISATIONS NATIONALES ET INTERNATIONALES : Valorisation des valeurs humaines et de la laïcité au sein de la jeunesse ivoirienne et la société ivoirienne.

/Émancipation

/Solidarité

/Libre choix

/Autonomie

/Citoyenneté

En 2018, le Club Humaniste Vivre ensemble de la Côte d’Ivoire a pu rencontrer et mener des partenariats avec dix organisations ivoiriennes de la jeunesse qui défendent les droits humains, la démocratie, la laïcité politique et l’autonomisation de la jeunesse ivoirienne.

Il a pu travailler également avec des organisations basées à Abidjan, San Pedro, Daloa et Yamoussoukro ainsi que des ambassades sises à Abidjan (Ambassade belge, Ambassade américaine, Ambassade canadienne) ou encore la Délégation européenne à Abidjan.

Enfin, le Club Humaniste Vivre Ensemble a travaillé avec la jeunesse ivoirienne d’Abidjan et de Yamoussoukro pour la sensibiliser à la démocratie, la laïcité politique (séparation de l’État et la religion) en passant par des activités sportives et des ateliers de sensibilisation sur la citoyenneté.

New Africa Craft de DaolaOmbre lumière à AbidjanTAXABIA à Grand-BassamTIRA à Abidjan.UNICO à Abidjan.  
Africa Sunrise de San PedroAll Inside de YamoussoukroAEDPA à AbidjanEclaireuses Laïques à AbidjanInternews à Abidjan  

Les associations partenaires:

LES ACTIVITéS

  • Le 31 Janvier 2018 : Assemblée générale du Club Humaniste Vivre ensemble. Cette Assemblée a été suivie d’un groupe de parole entre les membres de l’association afin de les sensibiliser aux valeurs humaines, à la laïcité et à la démocratie. Les discussions ont abordé la question de la laïcité politique en Côte d’Ivoire et les actions à mettre en place pour promouvoir les valeurs humaines au sein de la jeunesse et de la société ivoirienne.
  • Le 23 février 2018 : Le Directeur exécutif Djedjemel Jean-Didier MELEDJE est allé à la rencontre des membres de l’organisation Africa Sunrise à San Pedro pour sensibiliser la jeunesse du San Pedro au bien-être, à l’émancipation et à la citoyenneté. Cette rencontre a abouti à une demande de renforcement des capacités au sein des membres de l’ONG Africa Sunrise notamment au niveau de la sécurité et de la gestion organisationnelle.
  • Le 29 mars 2018 : Le  Club Humaniste Vivre Ensemble de la Côte d’Ivoire en collaboration avec l’Ambassade américaine a organisé un atelier avec des organisations de défense des droits des humains et des droits des LGBT pour faire une coalition entre ces organisations dont deux coupoles existent déjà à savoir Akwaba et Rio en Côte d’Ivoire. Le Club Humaniste Vivre Ensemble soutiendra les deux coupoles par la mise à disposition de leur bureau pour les rencontres et les permanences qu’elles organisent.
  • Les 11 et 12 mai 2018 : La Maison Arc-en-Ciel de la province de Luxembourg (Belgique) en collaboration avec la Fédération Humaniste Européenne a donné une formation aux membres chargés des tâches  administratives et exécutives du Club Humaniste Vivre Ensemble.

Le but de cette formation était de les former pour qu’ils puissent gérer les fonds ou les biens de l’ONG. La formation a abordé la gestion organisationnelle, l’animation sur la non-discrimination, le groupe de parole et la laïcité.

  • Le 17 mai 2018 : Le Club Humaniste Vivre Ensemble grâce au soutien de la Maison Arc-en-Ciel de la province de Luxembourg (Belgique) et de la Délégation Européenne à Abidjan a pu organiser une rencontre entre 10 organisations de défense des droits humains et des droits LGBT, l’Ambassade belge et l’Ambassade américaine à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie. Les participants ont pu aborder les discriminations subies chaque jour par les LGBT en Côte d’Ivoire (si, contrairement à d’autres pays africains, le pays n’a pas de loi criminalisant l’homosexualité, elle ne dispose pas non plus d’une loi protégeant les LGBT).
  • Le 4 juin 2018 : Le directeur exécutif a pu participer à un panel de discussions organisé par l’organisation N’GBOADO en collaboration avec l’Ambassade  belge dont le thème était : « Le phénomène des enfants en conflits avec la loi : cas des enfants dits microbes ». L’objectif était d’expliquer les causes, les dynamiques sociales autour de ce phénomène et aussi d’analyser les conséquences sociales de ce phénomène.
  • Le 30 juin 2018 : Une activité socio-culturelle a rassemblé 15 participants  venant de deux communes différentes : Cocody-Angre et Yopougon. L’objectif était de susciter la réflexion chez les jeunes sur les questions de l’autonomie, le respect des valeurs humaines et des droits humains en collaboration avec des associations de la jeunesse. Cette activité sportive était suivie d’une séance de discussion sur : la laïcité, la promotion de la démocratie au sein de la jeunesse ivoirienne et le vivre ensemble.
  • Le 3 juillet 2018 : à l’occasion du 242e anniversaire de l’indépendance des États-Unis d’Amérique, le Club Humaniste Vivre Ensemble a été invité par la responsable des affaires de l’Ambassade, Katherine Brucker.
  • Le 17 aout 2018 : Le Club Humaniste Vivre Ensemble a participé à une conférence publique intitulée : « Les risques liés à la consommation de drogue dans le milieu des jeunes et entretien sur le concept. Soutenez, mais ne punissez pas (support. Don ’t punish) ». Cette conférence était organisée par le Regroupement des Acteurs ivoiriens des Droits Humains en partenariat avec UNICO.
  • Le 20 aout 2018 : Les membres du Club Humaniste Vivre Ensemble, à savoir le directeur exécutif Monsieur MELEDJE et le chargé de programme Monsieur Dembele, ont assisté à une table ronde organisée par l’Ambassade américaine sur les droits humains en Côte d’Ivoire avec d’autres acteurs de la société civile.
  • Le 1er décembre 2018 : Le Club Humaniste Vivre Ensemble a organisé un atelier de sensibilisation sur le VIH/SIDA lors de la Journée mondiale de lutte contre le SIDA et les discriminations faites aux personnes séropositives. Les membres ont pu rassembler plus de 15 jeunes dont des militants de la communauté LGBT en Côte d’Ivoire.
  • Le 24 décembre 2018 : Les membres du Club Humaniste Vivre Ensemble et le Directeur exécutif d’All Inside de Yamoussoukro ont participé à la formation de renforcement des capacités organisée par Monsieur Jean-Daniel Ndikumana sur la gestion organisationnelle.
  • Le 27 décembre 2018 : La Maison Arc-en-ciel de la province de Luxembourg et le Club Humaniste Vivre ensemble ont organisé en collaboration avec leurs partenaires de Côte d’Ivoire un atelier de suivi et d’évaluation sur leur partenariat et les activités réalisées ensemble en 2018.
  • Les 28 et 29 décembre 2018 : Le Club Humaniste Vivre Ensemble en collaboration avec All Inside de Yamoussoukro ont organisé des ateliers de sensibilisation pour la jeunesse de Yamoussoukro et d’autres villes de la Côte d’Ivoire sur la citoyenneté, le bien-être, l’autonomie, la laïcité et le vivre ensemble, le tout clôturé par une soirée de gala.

Lors de ces journées, le Club Humaniste Vivre Ensemble a pris part aux ateliers de sensibilisation à la citoyenneté et à la laïcité en Côte d’Ivoire :

Causerie – Débat : ‘’RAINBOW FORUM’’

Une session d’échanges et de sensibilisation envers les jeunes des populations clés sur des thématiques comme la santé, la vie en société et la laïcité.

Action Humanitaire de citoyenneté : ‘’CITIZEN DAY’’

Il était une question de poser un acte de citoyenneté, de voir comment la jeunesse ivoirienne peut contribuer au développement durable de la Côte d’Ivoire.

Diner de Gala: ‘’RED & WHITE PARTY Acte II’’

Ce diner de Gala a permis de clôturer de manière festive et conviviale les deux journées d’ateliers. Il a mis à l’honneur la jeunesse ivoirienne avec des personnes de la communauté LGBT, des sympathisants gay friendly, des membres d’organisations des droits humains… Une présentation d’All Inside Asbl et du Club Humaniste Vivre Ensemble a été réalisée ainsi qu’une collecte de fonds pour des actions humanitaires en faveur des enfants défavorisés.


LES PROJETS

/Sensibilisation

/Education permanente

/Ecoute et accompagnement

/Accès à internet

/Plaidoyer et lobbying

  1. SENSIBILISATION AUX VALEURS HUMAINES ET A LA LAÏCITÉ

Ce projet de sensibilisation a été mené à bien par les membres du Club Humaniste par l’organisation d’ateliers à Abidjan, dans leur local, et à l’intérieur du pays comme Yamoussoukro, Daloa, Bouaké et San Pedro. Également en passant par les réseaux sociaux et la page Facebook de l’association.

Ce projet vise à sensibiliser la jeunesse et la société ivoirienne a respecté les droits humains et à faire progresser la société vers plus de solidarité, de liberté et d’égalité.

Plus de 100 personnes ont été touchées pendant l’année 2018.

  • ÉDUCATION PERMANENTE

Ce projet a permis à la jeunesse ivoirienne de recevoir des informations sur certains sujets comme la laïcité, le VIH/SIDA, l’orientation sexuelle et l’identité de genre et la déclaration des droits de l’homme via des ateliers ou des groupes de parole entre la jeunesse ivoirienne et des acteurs des droits humains et des droits des LGBT en Côte d’Ivoire.

Plus de 70 personnes sensibilisées en 2018.

  • ECOUTE ET L’ACCOMPAGNEMENT

Le Club Humaniste Vivre Ensemble propose l’écoute, du soutien moral et de l’accompagnement aux personnes qui en font la demande, notamment les militants qui ont subi des discriminations à cause de leur activisme ou de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre.

Pour ce projet, le Club Humaniste a travaillé en partenariat avec la Maison Arc-en-Ciel de la province de Luxembourg et le Fonds d’assistance « Dignity » de Washington DC pour venir en aide aux personnes moralement et financièrement.

Les cas référés en 2018 :

  • Trois cas à Abidjan dont l’assistance a été accordée
  • Un cas à Bouaké dont l’assistance a été accordée
  • Un cas à Abidjan en cours de collaboration avec Amnesty et le Haut-Commissariat des réfugiés des Nations Unies
  • Deux cas de suivi moral et d’écoute faits par Messieurs Dembélé et Ndikumana de la Maison Arc-en-Ciel de Luxembourg en Belgique
  • ACCES GRATUIT A INTERNET

Ce projet a pour but de donner un accès gratuit à internet à la jeunesse ivoirienne défavorisée ou non afin qu’elle puisse se documenter, s’informer sur l’actualité du monde. Ce projet a commencé en septembre 2018 avec l’aide de la Maison Arc-en-Ciel de la province de Luxembourg (Belgique) qui a fourni du matériel ainsi que les bénéfices rapportés par la quatrième édition de la foire aux associations « Cooper’Afrique » en province de Luxembourg.

De septembre à décembre 2018, plus de 30 jeunes ont bénéficié d’un accès à internet gratuitement.

  • Plaidoyer et Lobbying

En 2018, le Club Humaniste Vivre Ensemble a fait des réunions de plaidoyer et du lobbying au niveau national et international.

Au niveau national 

  • Ambassade de Belgique à Abidjan : rencontre avec l’Ambassade belge et le Premier secrétaire de l’Ambassade chargé des relations internationales.
  • Ambassade des États-Unis à Abidjan : rencontre avec le personnel de l’Ambassade chargé des questions des droits humains et USAID – Côte d’Ivoire.
  • Ambassade du Canada à Abidjan : rencontre du personnel chargé de la politique et des affaires publiques.
  • Délégation européenne à Abidjan : rencontre avec le personnel de la délégation européenne à savoir les chargées de mission et une personne chargée de la politique.
  • La société civile à Abidjan (les organisations des droits humains et Amnesty International.

Au niveau international

  • La Fédération Humaniste Européenne et le Centre d’Action Laïque qui ont financé les loyers en 2018 et qui ont soutenu les membres que ce soit moralement ou techniquement, notamment par la formation à la gestion organisationnelle, à la laïcité au sein du Club Humaniste Vivre Ensemble et de leurs partenaires.
  • La Maison Arc-en-Ciel du Luxembourg (Belgique), pour son soutien financier pour le projet internet, pour le don de matériel de bureautique et pour le financement de quelques activités faites par le Club Humaniste Vivre Ensemble via le groupe des activistes réfugiés LGBT qu’elle soutient.
  • Freedom House de Washington DC aux États-Unis qui soutient les militants LGBT victimes de discriminations à cause de leur activisme et/ou de leur orientation sexuelle et identité de genre avec son fonds d’assistance « Dignity ».
  • Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme, dont Madame Mariana NETO GOMES chargée du bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest, à qui le Club Humaniste peut référer des cas de militants des droits de l’homme ou des droits des LGBT qui risquent leur vie ou l’emprisonnement en Côte d’Ivoire.
  • Présence lors de la foire aux associations « Cooper-Afrique » le 8 septembre 2018, un évènement organisé par le Centre d’Action Laïque de la province de Luxembourg en collaboration avec des associations belges qui travaillent avec les autres organisations en Afrique. Le groupe des activistes réfugiés LGBT a pu tenir un stand présentant le Club Humaniste, ses actions, mais aussi récolter des fonds pour soutenir le CHVE dans ses activités futures.

REMERCIEMENTS

  • LA FÉDÉRATION HUMANISTE EUROPÉENNE
  • LE CENTRE D’ACTION LAIQUE
  • LE CENTRE D’ACTION LAIQUE DE LA PROVINCE DE LUXEMBOURG
  • LA MAISON ARC-EN-CIEL DE LA PROVINCE DE LUXEMBOURG (Belgique)
  • LES AMBASSADES BELGE, AMÉRICAINE ET CANADIENNE EN COTE D’IVOIRE
  • LA DÉLÉGATION EUROPEENNE A ABIDJAN
  • NOS PARTENAIRES LOCAUX
  • NOS BÉNÉVOLES ET L’ÉQUIPE DU CLUB HUMANISTE VIVRE ENSEMBLE DE COTE D’IVOIRE



Le Club Humaniste Vivre Ensemble (Côte d’Ivoire)

Jean-Didier Meledje, Directeur exécutif

Romain Brice, Vice-Président et coordinateur

Saturnin Dembele, Chargé de programme

Siège social :

Abidjan, commune de Cocody-Angré (Côte d’Ivoire)

clublaiquevivreensemble@gmail.com

 Club Humaniste Vivre Ensemble C.I