Le rapport dresse un état des lieux de la situation des droits humains dans le pays à quelques mois de l’examen périodique universel de la Côte d’Ivoire devant les Nations Unies en mai 2019 et en amont de l’élection présidentielle de 2020. Amnesty International y présente ses préoccupations et recommandations en matière de:

  • liberté d’expression ;
  • liberté de rassemblement pacifique ;
  • détentions arbitraires ;
  • torture et autres mauvais traitements ;
  • conditions de détention et décès en détention ;
  • protection des défenseurs des droits humains ;
  • expulsions forcées ;
  • déchets toxiques ;
  • droits des personnes LGBTI ;
  • impunité.

Télécharger le communiqué de presse (FR)

Download the press release (EN)

Télécharger le rapport (FR)

Download the report (EN)