• Le 21 décembre 2018 : la rencontre à la délégation européenne à Abidjan avec Madame Louise GRONMARK, chargée de la section politique, Monsieur Brice Romain NEMAIGNY, Vice-Président du CHVE et Monsieur MELEDJE, Directeur Exécutif.

Les sujets abordés sont :

  • Suivi et évaluation du partenariat avec la délégation européenne, les activités et les rencontres  faites en 2018, en général tout ça s’est bien passé.
  • La question de la coupole AKWABA dont le Club Humaniste Vivre Ensemble de la Cote d’Ivoire ne fait pas partie, mais il met à disposition leur local et le matériel de bureau pour leurs futures rencontres. Quant à la Maison Arc en Ciel du Luxembourg, en passant par son délégué Jean-Daniel NDIKUMANA, il peut organiser des ateliers de renforcements de capacités en partageant son savoir-faire dans le mouvement associatif.
  • La question des élections de 2020 en Côte d’Ivoire, Madame GRONMARK a accepté de mettre en contact le Club Humaniste Vivre Ensemble avec un réseau des ONG de la jeunesse pour mettre  ensemble des actions sur la question des élections démocratiques de 2020 en Côte d’Ivoire.
  • La préparation de la Journée Mondiale  de la lutte contre l’homophobie et la Transphobie le 17 mai en Côte d’Ivoire, la délégation européenne est d’accord d’accueillir des militants LGBTQI et les défenseurs des droits humains lors de cette journée au sein de la délégation européenne, également de hisser le drapeau Arc-en-Ciel.

Pour la rencontre avec l’Ambassadeur de Belgique à Abidjan, les sujets abordés étaient les mêmes car on a pu parler du suivi et de l’évaluation de notre partenariat. Nous avons également discuté de notre collaboration pour l’année 2019.  Nous avons comme projets d’inviter le Club Humaniste Vivre Ensemble aux activités organisées par l’Ambassadeur, de faciliter l’obtention de visa lors de leurs missions en Belgique comme pour le projet de Go-Laicitad en décembre 2019 et le Mémorandum européen du Centre d’Action Laïque en Octobre 2019.

Quant à l’Ambassade américaine, nous avons pu rencontrer Madame Stéphanie Burks lors d’un dîner professionnel dans un restaurant Paon à la Riviera 3 Cocody. Nous avons pu échanger sur le rapport  annuel des droits humains que l’Ambassade américaine envoie chaque année au Congrès américain. Pour rappel, le Club Humaniste Vivre Ensemble a participé à la rédaction de ce rapport sur le volet des droits des LGBTQI, car ils ont pu traiter 5 cas de discriminations en Côte d’Ivoire à cause de l’orientation sexuelle et identité de genre , également du travail que les militants LGBTQI font afin de sensibiliser la société ivoirienne à accepter la différence et le respect des droits humains en général.

  • Le 22 décembre 2018 : la journée était consacrée à la gestion de la comptabilité, vu que le principal bailleur du CHVE est le Centre d’Action Laïque et quelque soutien financier, matériel et moral du CAL/Luxembourg et de la Maison Arc en Ciel de Luxembourg en Belgique , Jean-Daniel NDIKUMANA a pu donner une petite formation à la personne chargée de la comptabilité Monsieur Japhet Abot , Vice-président Brice Romain NEMAIGNY et le Directeur Exécutif Jean-Didier MELDJE.

Les thématiques abordées :

  • Le suivi de la comptabilité.
  • Le classement des factures en électronique et en papier.
  • Avoir des bonnes factures pour la crédibilité des achats auprès des bailleurs de fonds.
  • La transparence de la comptabilité.

Puis Jean-Daniel NDIKUMANA  a pu faire l’audit pour 2018 au niveau de la comptabilité et il a demandé au CHVE d’ouvrir un compte au nom de l’association.

  • Le 23 décembre 2018 : JDN avec le Vice-président NEMAIGNY, nous avons rencontré le directeur exécutif du Club Union Africaine à Abidjan dont la discussion n’était pas assez bonne sur quelques sujets comme l’homosexualité suite à la religion et les coutumes ivoiriennes, mais on a pu discuter sur la laïcité, la démocratie et les valeurs humaines dont il trouve bien les objectifs du Club Humaniste Vivre Ensemble.

Puis dans l’après-midi, Jean-Daniel avec les membres de la Comité administratif et la  chargée de comptabilité avaient fait une réunion de suivi et évaluation du Club Humaniste Vivre Ensemble dont :

  • Les activités prévues en 2018 ont toutes été faites avec succès.
  • Les partenariats avec les ONG locales qui défendent les droits humains et les droits des LGBTQI, bien fait avec 9 partenariats en 2018.
  • Les bonnes collaborations avec les ambassades  dont celle de la Belgique, des Etats-Unis d’Amérique, du Canada et la Délégation européenne.
  • La comptabilité également, mais ils devraient y avoir plus des renforcements de capacités sur la gestion financière.
  • Le 24 décembre2018 : la rencontre était pour une formation sur la laïcité et promouvoir les valeurs humaines au sein de la population ivoirienne surtout la jeunesse avec les partenaires de la Maison Arc en Ciel de Luxembourg à savoir le CHVE, All Inside  de Yamoussoukro et Africa Sunrise de San Pedro, TAXABIA de Grand-Bassam et Ombre et Lumière d’Abidjan.

Les sujets abordés étaient :

  • La laïcité politique c’est-à-dire la séparation de l’état et de la religion, qu’en pense la société ivoirienne ? La laïcité politique peut aider à développer ou amener le respect des droits humains en Côte d’Ivoire ?
  • Quelles sont les actions à faire pour promouvoir les valeurs humaines et la laïcité au sein de la jeunesse ivoirienne ? Jean-Daniel a parlé de faire des ateliers de sensibilisations et de groupe de parole sur la laïcité en Côte d’Ivoire, également il a parlé du projet de la fête Laïque de la jeunesse au mois de mai en Côte d’Ivoire car en passant par la jeunesse , la Cote d’Ivoire peut être un pays exemplaire en Afrique de l’Ouest  pour le respect des droits humains, la liberté et la démocratique.
  • Le 27 décembre 2018 : Jean-Daniel a pu donner une formation à l’écoute aux bénévoles du Club Humaniste Vivre ensemble, car ils font des permanences et ils rencontrent des jeunes qui ont des difficultés différentes et qui ont besoin d’écoute. Il a également donné des outils de méthodologie sur l’écoute et quelques conseils à suivre comme ne pas juger la personne, laissé la personne parler, de ne pas divulguer le contenu de l’entretien individuel. Aider la personne de prendre confiance en elle et  surtout de lui dire qu’elle est protégée par le secret professionnel.
  • Le 28 décembre 2018 : Rencontre avec la coordinatrice d’une ONG laïque appelée Eclaireuses laïques, c’est une ONG de femmes laïques et des jeunes filles laïques à partir de 9 ans

Les sujets abordés lors de notre rencontre :

  • Présentation du CAL par Jean-Daniel Ndikumana et le travail que fait la Fédération Européenne Humaniste pour promouvoir la laïcité en Afrique.
  • Le partenariat et la collaboration entre les femmes laïques et  le Club Humaniste Vivre Ensemble.
  • La collaboration pour promouvoir la laïcité et les valeurs humaines au sein de la société et la jeunesse ivoirienne.
  • De l’éducation permanente au grand public et les animations scolaires (demande des autorisations aux directeurs d’école).
  • Participation à la fête laïque de la jeunesse au mois de mai 2019 en côte d’ivoire.
  • Le 29 décembre au 30 décembre 2018 : Jean-Daniel NDIKUMANA a participé aux ateliers de sensibilisation lors d’une activité de fin d’année du Club Humaniste Vivre Ensemble en collaboration avec All Inside de Yamoussoukro .C’étaient des ateliers et une soirée de gala de sensibilisation à la jeunesse de Yamoussoukro et des autres villes de la Cote d’Ivoire sur la citoyenneté, le bien-être, l’autonomie, la laïcité et le vivre Ensemble.

Sur ce projet, le club Humaniste Vivre Ensemble en collaboration avec Jean-Daniel Ndikumana du Centre d’Action Laïque ont pu prendre part aux ateliers de sensibilisation à la citoyenneté et à la laïcité en Côte d’Ivoire :

Causerie – Débat ‘’RAINBOW FORUM’’

Pour ce volet, il est question d’une session d’échanges et de sensibilisation envers les jeunes des populations clés sur des thématiques de la santé, la vie en société (Vivre Ensemble) et la laïcité.

  • Action Humanitaire de citoyenneté ‘’CITIZEN DAY’’

Il était question de poser un acte de citoyenneté, comment  la jeunesse ivoirienne peut contribuer au développement durable de la Côte d’Ivoire.

Diner Gala ‘’RED & WHITE PARTY Acte II’’

Ce Diner de gala festif et convivial à l’honneur de la jeunesse ivoirienne hétérosexuelle et LGBTQI surtout avec des personnes gay friendly , les autres organisations des droits humains, la présentation d’All Inside Asbl et du Club Humaniste Vivre Ensemble , des rubriques ludiques et de sensibilisation, et aussi de collecte de fonds pour des Actions humanitaires de Dons en faveur des enfants défavorisés.

  • Le 1 janvier 2019 : Jean-Daniel Ndikumana a pu rencontrer des membres de l’association des étudiants juristes. L’objectif de notre rencontre était de montrer la visibilité du travail du Club Humaniste Vivre Ensemble et la collaboration avec eux sur les projets futurs de la citoyenneté et sur le respect des droits humains.

Comme décision, ils sont d’accord de collaborer avec le Club Humaniste Vivre Ensemble et de voir ensemble quelles actions pourraient être mises en place pour promouvoir la laïcité et la démocratie au sein de la jeunesse ivoirienne.

Divers :

  • Rencontrer des artistes ivoiriens comme les footballeurs, danseurs et chanteurs  qui peuvent influencer ou contribuer au développement durable de la Cote d’Ivoire en passant par l’art en sensibilisant la jeunesse  au respect des droits humains , la démocratie , la liberté et le Vivre Ensemble.
  • Une réunion d’information avec le conseil communal de la Mairie d’Adjamé pour le travail que le Centre d’Action Laïque et le Club Humaniste Vivre Ensemble font  en Côte d’Ivoire.
  • La sensibilisation à la jeunesse qui n’est pas dans des milieux associatifs (j’ai pu toucher plus de 10 jeunes).