A l’occasion de la journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie, l’association Jeunialissime a organisé un échange avec les jeunes Kinois pour trouver des solutions pour bâtir un meilleur futur avec les différences de chacun-e.

La communauté LGBTIQ+ est une communauté sujette à des controverses en RDC, particulièrement à Kinshasa. La majorité des gens ont du mal à différencier le sens de chaque lettre qui représente un groupe de personnes spécifiques, les gays et lesbiennes, appelés respectivement Pédé et Lélé en lingala urbain, étant la partie visible de l’iceberg.

Beaucoup de kinois, pour des raisons variées allant des convictions religieuses à l’intériorisation des mythes diffus dans la société, stigmatisent, discriminent, ou violentent les individus de cette communauté.

Le 17 mai étant la journée internationale de lutte contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie, nous, Jeunialissime, avons jugé primordial d’organiser cet échange entre les jeunes kinois lambdas et ceux issus de la communauté LGBT, pour qu’ensemble nous
trouvions une meilleure façon de cohabiter avec nos différences.

Vous trouverez le rapport complet de cette activité ici